Principes & méthodes

Principes

  • Se nourrir est une source de plaisir, pas de frustration, ni d’obsession.
  • Sauf urgence médicale, les régimes sont exclus : par définition, ils ont un début… et une fin!, ce qui n’est pas compatible avec l’acquisition de nouvelles  habitudes alimentaires et un équilibre durable!
  • Aucun aliment n’est mauvais ou bon en soi, ni interdit.
  • La santé est la priorité absolue de la prise en charge, tant dans le domaine du poids qu’en ce qui concerne les risques cardio-vasculaires, le diabète ou encore les troubles digestifs (intestin irrité, intolérances, ballonnements, reflux, …).
  • Des grandeurs mesurables servent à déterminer les besoins spécifiques de chacun(e) ainsi qu’à évaluer objectivement l’efficacité de la prise en charge.
  • La prise en charge repose sur des connaissances scientifiques ou médicales.

 

Méthodes

  • Un premier entretien approfondi permettra d’établir le profil particulier de chaque patient(e) : sur le plan des motivations, de la situation médicale, de la situation personnelle, des habitudes et contraintes alimentaires …
  • Des mesures anthropométriques et métaboliques constitueront une base pour déterminer l’angle d’attaque du plan d’action et fourniront des repères objectifs pour le suivi tout au long du traitement.
  • Une analyse détaillée des apports nutritionnels et l’enregistrement des dépenses énergétiques compléteront la récolte des données nécessaires à l’élaboration du traitement personnalisé de chaque patient(e).
  • Les consultations successives permettront de négocier et mettre en place le traitement, d’assurer son suivi et d’apporter les ajustements/renforcements nécessaires à travers des entretiens, exercices et ateliers pratiques.
  • Le traitement aboutira ainsi à des résultats mesurables, mais surtout à l’acquisition d’un nouveau mode de vie assurant le maintien, voire l’amélioration, de ces résultats dans la durée, et la capacité d’adapter naturellement ses apports à ses besoins.