Au Canard Pékinois (Lausanne, VD)

C’est bien pour aller dans un grand restaurant que l’on se rend au Canard Pékinois; et dès qu’on en franchit la porte, les boiseries, la lumière ou encore le chemin en verre sur l’aquarium donnent l’impression de plonger dans un univers un peu magique.

Brochettes de seiche hachée

Mais la vraie magie commence avec les entrées: le parfum et la douceur discrète de l’ananas des rouleaux froids se combine à la fraîcheur légèrement métallique des feuilles de coriandre; la consistance souple et tendre des seiches hachées en brochettes est relevée par le granuleux du poivre de Sichuan…

Et cela continue au plat de résistance: un émincé de poulet juteux à souhait, recouvert d’un vernis de citron gélifié, dans lequel le sucre est révélée par la faible acidité résiduelle de l’agrume. Les poivrons y ajoutent la touche de vigueur permettant, malgré toute cette volupté, d’affirmer un caractère fort.

Poulet au citron

En accompagnement, la discrète amertume des laitues braisées se conjugue harmonieusement avec les arômes proches du raifort des succulents champignons parfumés, qui ont pour une fois pris la place de l’habituel riz cantonné dans son bol.

Ces plats, choisis à la carte, sont suffisamment copieux pour que la dégustation, en dessert, des brochettes de fraises caramélisées doive être reportée à une prochaine visite…

Quelqu’un dont la curiosité le pousse à vouloir déguster plus de merveilles est bien inspiré d’opter pour un des nombreux menus qui sont autant de feux d’artifices de découvertes et de saveurs: d’une grande générosité, les plats y sont toutefois dimensionnés de manière à ce que cette exploration reste un plaisir.

Si l’on ajoute à cela l’accueil chaleureux et dévoué de la part de tout le personnel – des stagiaires en hôtellerie venus de Chine, en passant par les chefs de rangs fidèles à l’établissement depuis de nombreuses années, jusqu’aux patrons parlant de leur cuisine et des vins avec une passion jamais démentie – on comprendra mieux pourquoi chaque plat est une nouvelle fête!